Le passeport et Schengen

La formule fréquemment utilisée de "Schengen/Dublin" désigne deux accords conclus entre les pays de l'UE dans ces deux localités. Dans l'intérêt de la liberté de voyager, il n'existe pas de contrôles systématiques des personnes aux frontières entre les Etats Schengen. En contrepartie, la sécurité est renforcée: les contrôles sont accrus aux frontières extérieures de l'espace Schengen et la coopération policière et judiciaire est intensifiée, entre autres au moyen du Système d'information Schengen (SIS). Le passeport électronique contribue également à l'amélioration de la sécurité.

L'accord de Dublin, quant à lui, détermine quel pays est compétent pour le traitement d'une demande d'asile. Cette procédure vise à empêcher le dépôt de demandes multiples et à soulager les systèmes d'asile nationaux.

Depuis août 2006, les Etats Schengen délivrent uniquement des passeports électroniques. En tant qu'Etat associé à Schengen, la Suisse est également tenue de respecter le règlement de la CE sur les documents d’identité.

 

vers le haut Dernière modification 03.11.2014